Le travail de son père le fait naître à Marseille mais ses racines sont laragnaises. A 10 ans il revient dans les Hautes-Alpes poursuivre ses études secondaires au lycée de garçons, comme on disait alors, avant de repartir à Marseille pour se préparer à devenir professeur d'éducation physique.
Il est nommé à Bollène puis à Gap au collège centre. Il fait son métier avec passion, s'investit dans l'UNSS et emmènera même ses élève de 3ème au sommet du Dôme des Ecrins. Chose rare il a su donner à tous, même à ceux qui se sentaient moins doués, le goût de l'effort, le plaisir d'oser et d'entreprendre.
Dès sa création, il rejoint l'antenne de Gap de la fac de sports et assure pendant 5 ans sa direction.
Là encore ses étudiants se souviennent de lui pour ses compétences et la qualité de son enseignement mais aussi, et surtout, de ses qualités humaines.
Son envie de réussite pour tous, le pousse, bien au-delà de sa charge, à accompagner au plus près chacun de « ses jeunes » pour leur remonter le moral et les empêcher de décrocher.
Ses étudiants, maintenant entrés dans le monde du travail, savent bien ce qu'ils lui doivent.
Cycliste, grimpeur, montagnard, skieur de fond ou de randonnée il fait de ces instants passés avec Maryse et nous tous de purs moments de bonheur, de partage et d'amitié.
Son rire, teinté de l'accent du sud, résonnera à nos oreilles chaque fois que nous retournerons à Céüse à Orpierre ou ailleurs.
François-Remi Eynac